Le guide de votre bien-être à domicile

Chocolat

Actualités

Du chocolat qui résiste à la chaleur

Un nouveau « chocolat qui ne fond pas au soleil » a vu le jour dans les laboratoires du géant américain Mondelez International après dix ans de recherches avancées. Capable de supporter une température à 40°C, ce nouveau chocolat réalisé dans les enceintes de Cadbury, une filiale du groupe promet des encas chocolatés inoubliables durant les chaudes journées d’été.

Six mois après la déposition du brevet sur l’invention, le géant alimentaire annonce une prochaine commercialisation de ce chocolat conçu pour résister à des températures extrêmes allant jusqu’à 40°C. En tant que président de Mondelez pour l'Europe de l'Est, le Moyen-Orient et l'Afrique, Lawrence MacDougall confirme que ce nouveau produit sera apte à subir des températures de 40°C sans se liquéfier même s’il est directement exposé au soleil. Ce qui aiderait beaucoup les vacanciers qui veulent en finir avec le chocolat qui coule sur les doigts aux heures de goûter.

En principe, un chocolat « classique » commence à fondre à 33°C. Pour dépasser cette limite, les spécialistes de Mondelez international ont inventé un processus diminuant la quantité de sucre enrobé de graisse visible dans les barres de chocolat pour que celles-ci résistent mieux à la chaleur. Même si un scientifique a déjà réussi à produire en 2009 un chocolat pauvre en beurre de cacao capable de supporter 55°C, le procédé utilisé par Mondelez International est plus simple et moins chère. Cette capacité à surmonter la chaleur serait idéale pour les ventes en plein air caractéristiques des marchés africains. En rappel, le groupe Mondelez International est le plus grand chocolatier et pâtissier du monde entier qui se cache derrière les marques Milka, Toblerone, Côte d’Or ou Oreo célèbres dans toute l’Europe.