Le guide de votre bien-être à domicile

Chocolat

Actualités

Chocolat : une initiative mondiale pour sauvegarder la filière

La vente de chocolat atteint son pic durant les fêtes de fin d’années. Conscients de la hausse constante de la demande, les spécialistes de la filière se réunissent actuellement à Abidjan dans le cadre de la toute première conférence mondiale sur le cacao.

Mise en place pour résoudre les problèmes des plantations et répondre aux nouvelles demandes, cette initiative compte tout mettre en ½uvre pour « sauver » le chocolat. Présent à la cérémonie d’ouverture, le président ivoirien Alassane Ouattara a évoqué la consommation comme le principal défi de l’économie cacaoyère durable. Selon lui, il est temps de d’instaurer une transformation et une production durable du cacao.

Le rôle de la Côte d’Ivoire

Avec 1,41 million des 3,962 millions de tonnes prévues pour la récolte 2011-2012, la Côte d’Ivoire assure 35,6% de la production mondiale de cacao. Elle dépasse de loin le Ghana (21,7%) et l'Indonésie (12,1%). Selon toujours le chef d’Etat, il est temps de proposer des solutions pour satisfaire la demande des pays émergents comme la Chine.

Un impact sur l’économie mondiale

Initiée par l'Organisation internationale du cacao (ICCO) et la Côte d'Ivoire, cette rencontre a réussi à rassembler plus d’un millier d’industriels, de négociants, de chocolatiers, de producteurs et d’experts. D’après l’ICCO, cette conférence qui se terminera ce 23 novembre permettra la création d’un agenda mondial pour une filière cacaoyère « durable ». En effet, les industriels craignent un prochain déficit de l’offre par rapport à la demande. Ce dernier fait pourrait avoir un impact majeur sur les cours et la vente du chocolat en Europe, en Amérique du Nord et dans les pays émergents comme la Chine, l’Inde et le Brésil.