Le guide de votre bien-être à domicile

Chocolat

Actualités

Insolite : du chocolat aux insectes

Si les amuse-bouches à base d’insectes attirent déjà les amateurs de mets gastronomiques en Moselle, les habitants de la Lorraine ne sont pas en reste. En effet, un pâtissier-chocolatier de la région de Nancy vient de créer les tous premiers chocolats décorés de scolythes, de chenilles, de grillons, de criquets, de sauterelles, d’abeilles ou de guêpes.

Une inspiration asiatique

Lors ses innombrables voyages en Asie, le chocolatier nancéien Sylvain Muscar a constaté que plusieurs variétés d’insectes sont comestibles mais les européens et les Français ne semblent pas encore intéressés par cette nouvelle alimentation agrémentée de vers et de grillons entiers. Pour les attirer, le chocolatier a créé des carrés de chocolats décorés avec des insectes enrobés de poudre d’or. D’après l’inventeur de cette nouvelle friandise, ces petites bêtes ont le goût des fruits secs et de la noisette.
Les insectes, ingrédients préférés de 80% de la population mondiale

Dans un récent rapport, l’Organisation des Nations unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO) a rapporté que 80% des habitants de la terre se nourrissent d’insectes et ils tiennent un rôle important dans la lutte contre la famine. Malheureusement, les populations d’Amérique du Nord et d’Europe ne semblent pas encore prêtes à manger des insectes sauvages ou issus d’une chaine d’élevage.

D’après les prévisions de la FAO, cette source de protéine goûteuse est à la portée de toutes les bourses et elle fera partie intégrante de l’alimentation humaine en 2050.

Un engagement environnemental

Dans le cadre de la Conférence internationale sur les forêts pour la sécurité alimentaire et la nutrition, la FAO a présenté les résultats d’une enquête sur les insectes de forêts. D’après le document, il s’agit d’une source importante d’aliments nutritifs qui figurent déjà dans de nombreux plats traditionnels. En outre, la récolte et l’élevage de ces petites bêtes génèrent des emplois et de nouvelles sources de revenu.